Quelles sont les démarches pour devenir auto-entrepreneur ?

auto-entrepreneur

Aujourd’hui, il est particulièrement simple de devenir auto-entrepreneur. En effet, en quelques clics, vous pouvez obtenir ce statut et lancer votre nouvelle activité professionnelle. Cependant, il est important d’être particulièrement bien renseigné sur les démarches et les obligations à suivre. De cette façon, vous commencez sereinement les premiers mois de lancement pour votre activité. Alors, quelles sont les démarches indispensables à suivre lorsque vous souhaitez devenir indépendant ?

S’inscrire de façon simplifiée pour obtenir son statut d’auto-entrepreneur

La première chose à faire est de se rendre sur un site spécialisé pour faire sa demande de statut d’indépendant.

Il faut alors suivre les indications données par l’espace auto-entrepreneur.com afin de réaliser parfaitement sa demande. Et ces formalités sont simples à réaliser. En effet, il vous suffit de remplir un formulaire simplifié en ligne. Ce dernier est traité en ligne dans un délai de 24h. S’il manque des éléments ou bien si des choses sont à modifier, vous êtes prévenu rapidement par des conseillers spécialisés dans le domaine.

Vous pouvez devenir indépendant à partir du moment où vous remplissez les conditions suivantes :

          Vous êtes un citoyen français

          Vous êtes un ressortissant européen de plus de 16 ans.

Il faut aussi savoir que ce statut peut se cumuler avec un autre statut : chômeur, étudiant, fonctionnaire ou bien retraité. En plus, certains documents peuvent vous être demandés lors de votre inscription : carte d’identité, justificatifs de domicile de moins de 6 mois. Le site entreprise-et-compagnie.fr vous donne des informations importantes sur le monde de l’entreprise. Jetez-y un oeil !

Connaître les obligations et les devoirs à suivre en tant qu’auto-entrepreneur

Avant de vous lancer, il est indispensable de connaître les obligations à suivre. En effet, il est simple en France de devenir indépendant. En quelques clics, vous obtenez votre SIRET et vous pouvez éditer vos factures. Cependant, en plus de ces démarches, il est indispensable de connaître les obligations à suivre.

Il faut déclarer de façon mensuelle ou trimestrielle votre chiffre d’affaires. Et cette obligation est valable même si votre chiffre d’affaires est de 0 euro. Il faut tout de même réaliser votre déclaration.

En plus, il faut savoir que les indépendants sont soumis à des plafonds. Ainsi, il faut savoir qu’il ne faut pas dépasser :

          176 200 euros de chiffre d’affaires pour l’achat et la revente de marchandises, la vente de denrées à consommer sur place, les prestations d’hébergements,

          72 500 euros pour les prestations de service commerciales ou artisanales et les activités libérales.

Par contre, il faut noter que vous n’êtes pas obligé d’ouvrir un compte bancaire professionnel. Vous pouvez totalement conserver un compte personnel. Toutefois, celui-ci doit être réservé à votre activité professionnelle pour faciliter le contrôle en cas de vérification par les autorités compétentes. Le site de la cci.fr vous donne des informations complémentaires pour connaître les démarches à suivre en cas de lancement en tant qu’auto-entrepreneur.

Les artisans et les commerçants ne s’immatriculent pas au même endroit. En effet, les artisans doivent réaliser leurs immatriculations auprès du Répertoire des Métiers. Les commerçants se tournent vers le Registre du Commerce et des Sociétés.

En définitive, il est indispensable de connaître ces devoirs et ces obligations afin de réaliser parfaitement toutes ces démarches. Ces informations vous permettent aussi de commencer sereinement votre activité professionnelle et de mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir le succès de votre toute jeune entreprise. 

Les 8 conseils pour se lancer dans l’entrepreneuriat
Pourquoi opter pour le portage salarial ?