Auto-entreprise : comment jouer avec les plafonds de TVA ?

Le statut d’auto entrepreneur, un statut de rénovation dans le monde de l’entrepreneuriat, maintenant très populaire grâce à sa fiabilité de revenu est maintenant très utilisée. Ce statut a de nombreuses vertus.

Le statut d’auto entrepreneuriat et ses avantages

Avec le statut d’auto entrepreneur, il y a divers bénéfices que les entrepreneurs peuvent bénéficier comme par exemple de l’exonération sur la TVA ou la taxe sur la valeur ajoutée. L’auto entrepreneurs peuvent actuellement bénéficier d’une exonération allant jusqu’à 20% grâce à ce titre, ce qui annule la TVA qui est notamment à 20%, par contre, il y a un plafond de TVA pour une auto-entreprise. Avec le statut d’auto entrepreneur, les bénéficiaires peuvent par exemple faire des ventes de leurs prestations et produits sans être facturée de 20% c’est-à-dire la norme pour le TVA, ils sont alors dispensés de TVA. Par contre, les auto entrepreneurs ne peuvent pas ne peuvent pas récupérer la TVA  c’est-à-dire qu’il ne peuvent pas bénéficier des avantages des autres sociétés qui peuvent faire des ventes en payant la TVA et qui reçoivent le remboursement de cette dernière par les administrations lors d’un achat, En d’autres termes, pour les auto entrepreneurs, Il n’y a pas de TVA et ils peuvent vivre dans le monde des affaires sans avoir à penser au TVA ni aux procédures liées à la TVA, Il n’y a alors pas de plafond de TVA pour une auto entreprise.

Les avantages et inconvénients du titre d’auto-entrepreneurs

Les auto-entrepreneurs sont avantageux quand on parle de vente grâce à l’exonération de la TVA car l’auto entreprise n’aura plus à se casser la tête pour cette taxe. Les autres types d’entreprises par contre n’auront aucun problème à payer la TVA vu qu’ils pourront toujours récupérer cette dernière en faisant des achats, ce qui n’est pas le cas pour les auto-entrepreneurs car ils seront facturés d’une somme encore plus importante sur leurs achats que les autres entrepreneurs selon l’achat qu’il doit effectuer. La TVA des auto-entrepreneurs sont exonérés au moment où ils ne franchissent pas un montant d’à peu près 45% du montant de leurs services annuel par, pour être exonéré, il y a alors un plafond de TVA pour une auto-entreprise que l’auto entreprise doit respecter.

Comment procéder avec la TVA pour une auto-entreprise

Les auto-entrepreneurs ont un certain avantage comparé aux autres entrepreneurs car il y a plusieurs possibilités de choix possible afin d’éviter d’être surfacturé. Avec ce titre, on peut effectuer l’achat au nom de l’entreprise et par la suite effectuer la vente en tirant des bénéfices, ou encore effectuer un achat directement au nom d’une tierce personne et ainsi pouvoir être remboursée directement la somme due pour l’achat, c’est-à-dire recevoir la somme tout taxe comprise de la part du tiers.

Il est parfaitement bénéfique pour les auto-entrepreneurs de faire des achats au nom d’une autre personne ou client et ainsi pouvoir bénéficier de l’exonération sur la TVA pour les vente. Ce statut est alors plus bénéfique est pratique mais cela dépend des compétences de l’entrepreneur et il est aussi question de savoir identifier le marché afin de définir une option préférable et rentable.

CFE, cotisations sociales, charges fiscales… que doit payer un auto-entrepreneur ?
Doit-on négocier un découvert autorisé pour son compte professionnel ?