Comment calculer tjm portage salarial ?

tjm portage salarial

Réaliser un portage salarial est une bonne manière d’allier la liberté d’un travail indépendant et la protection lié au statut de salarié, cela permet donc de démarrer plus facilement son entreprise en limitant les risques. Le porté peut donc travailler en toute autonomie au sein de l’entreprise et cela signifie qu’il pourra fixer ses tarifs. En fonction du salaire net visé, il sera possible de réaliser des simulations de salaire ou une estimation de son TJM. 

Calculer son TJM est donc indispensable afin de facturer vos prestations et de mieux organiser vos activités. Le calcul du TJM en portage salarial ne sera pas toujours une tâche facile et découvrir de quelles manières le faire devient alors important.

Utiliser un simulateur

La manière la plus simple et la plus rapide de déterminer son TJM (Tarif Journalier Minimum) sera alors d’utiliser un simulateur. Généralement, le TJM sera calculé en divisant le chiffre d’affaires mensuel par le nombre de jours travaillés au cours du mois. En utilisant un simulateur, vous n’aurez qu’à rentrer ces infirmations afin d’obtenir une estimation détaillée du coût de vos prestations. De nombreuses autres informations devront cependant être ajoutées afin d’être le plus précis possible dans les calculs. Cela peut être l’ajout des taxes, des frais de gestions, ou l’intégration des charges sociales.

Par ailleurs, votre TJM ne sera pas un montant fixe et de ce fait, il pourra varier en fonction de l’envergure et de la qualité des missions que vous allez effectuer. Ainsi, si vous réalisez une nouvelle mission, il faudra prendre en compte une nouvelle simulation TJM portage.

Les calculs de vos prestations journalières se baseront sur le revenu brut ou net que vous souhaitez recevoir en fin de mois, ainsi, plus celui-ci sera élevé, plus votre TJM le sera aussi. Seuls vos jours de travail vous seront facturés et donc, les congés et les RTT ne seront pas comptabilisés.

Plusieurs sites peuvent aujourd’hui vous offrir des informations plus approfondies sur le sujet et vous aider pour votre simulation tjm portage salarial.

Les frais à prendre en compte

Afin d’avoir les résultats et les estimations les plus correctes possibles, il est nécessaire de déterminer les frais à prendre en compte. La première chose sera de déterminer le nombre de jours de travail effectif. Plus les jours effectifs travaillés sur l’année seront nombreux et plus le TJM variera. Ensuite, le prix du marché en termes de portage salarial peut aussi influencer le calcul TJM portage. Pour que le portage salarial soit réellement rentable, il est nécessaire que le TJM soit assez conséquent pour pouvoir couvrir les charges, les frais et les différentes taxes en rapport avec les activités professionnelles du porté.

La simulation de votre salaire brut ou net pourra varier en fonctions de quelques éléments. Cela peut être les frais de missions (déplacement, logement, achat de matériels…), des frais de fonctionnement, des frais de gestion et même des cotisations sociales. Par ailleurs, ajouter les frais professionnels dans le calcul TJM permet de déterminer les charges fixes liés aux missions, cela peut être des abonnements de transports, des abonnements d’Internet ou de téléphone, ou des locations de véhicules. Il sera possible de déclarer ses dépenses en tant que notes de frais et de ce fait, ils ne seront pas pris en compte dans les cotisations sociales et les impôts sur le revenu.

Optimiser votre TJM

En réalisant vos simulations, vous aurez directement une idée du TJM que vous pourrez obtenir en portage salarial, il est cependant possible d’optimiser votre TJM portage afin d’avoir de meilleurs rendements. En possédant le statut de porté, vous pourrez sécuriser vos revenus dans le but d’augmenter votre taux de restitution. Cela signifie que certains frais pourront être restitués afin de s’additionner à votre salaire net. Pour bénéficier de remboursement, vous pourrez d’abord déclarer vos frais professionnels. Ces frais seront formés de frais re-facturables et de frais déductibles, vous pourrez facilement les récupérer en utilisant votre statut d’indépendant. Suite à cela, il sera possible de vous faire rembourser les petites dépenses telles que les repas, les transports, les hébergements et même le matériel informatique.

Comme le portage salarial fait office de freelancing, l’associer avec des assurances chômage afin de bénéficier des allocations représente une idée en or.

Une meilleure connaissance de votre TJM

En réalisant les bons calculs et les bonnes simulations, vous aurez une idée beaucoup plus claire des revenus qui vous reviendront. Les estimations ne sont cependant qu’à titre indicatif et donc qu’elles ne sont pas entièrement correctes. Dans tous les cas, vous bénéficiez d’une marge qui peut être supérieure ou inférieure au résultat de la simulation. Ainsi, vous pouvez réaliser des négociations plus élevées avec vos clients, afin de leur vendre des prestations légèrement supérieure aux simulations effectuées, cela permet encore d’augmenter un peu plus le TJM portage

Une meilleure connaissance de votre valeur signifie que vous pouvez agrandir votre marché et proposer des services plus élevés. Veillez cependant à ce que le coût de vos prestations reste abordable, pour ce faire, comparer vos services avec ceux de vos concurrents. Fixer des prix trop bas n’est pas recommandé, car vos prestations seront dissuasives auprès des clients, sans compter que si vous bradez vos prix, il sera compliqué de les remonter par la suite.

Les recommandations de Paul Morlet pour réussir un business
Gestion des risques : les conseils de Paul Morlet pour faire face au Covid